7 nouvelles technologies dentaires révolutionnaires

Vous êtes chirurgien-dentiste, orthodontiste ou implantologue ? Soyez à la pointe des nouvelles technologies relatives à votre activité afin de vous démarquer. Dans cet article, découvrons 7 nouvelles technologies dentaires révolutionnaires.

1 - L'intelligence artificielle

La technologie de l’IA a influencé le domaine des soins de santé en raison de la nécessité d’établir des diagnostics précis et de fournir des soins supérieurs aux patients. Afin de comprendre la tendance de l’IA en dentisterie, une recherche électronique a été effectuée, combinée à une approche des entreprises individuelles pour obtenir les détails des services basés sur l’IA. Les applications actuelles de l’IA en dentisterie ont été présentées et résumées. À l’avenir, le système de soins complet basé sur l’IA devrait permettre de mettre en place des soins de haute qualité pour les patients ainsi qu’une recherche et un développement innovants, facilitant les outils avancés d’aide à la décision.

Nous pensons qu’une coordination interprofessionnelle innovante entre spécialistes dentaires, chercheurs et ingénieurs sera la clé du développement de l’IA dans le domaine de la dentisterie. Malgré les erreurs d’interprétation potentielles et les inquiétudes concernant la vie privée des patients, l’IA continuera à se connecter à la dentisterie dans une perspective globale en raison de la nécessité de procédures de traitement précises et d’un échange d’informations instantané. En outre, ces développements permettront aux professionnels de partager les big data liées à la santé et de fournir des informations qui améliorent les soins aux patients par l’intermédiaire des hôpitaux, des prestataires, des chercheurs et des patients.

2 - La radiologie 3D

radiologie-3d

La radiographie dentaire n’est pas en reste, la radiologie 3D débarque dans la dentisterie pour faciliter le travail de tout professionnel de la santé bucco-dentaire. Celle-ci est plus intéressante que les radiographie 2D sachant qu’elle permet d’obtenir plus d’informations sur la partie bucco-dentaire du patient. La radiologie 3D permet vraiment d’obtenir des images de la bouche avec beaucoup plus de précision et de clarté grâce à l’utilisation d’appareil doté de faisceau conique de rayons X. Dès lors, la reproduction numérique de la structure tridimensionnelle de la bouche devient possible. Cela facilite ainsi le choix des soins ou interventions adaptés et permet de prévenir tout risque de complication.

3 - L'impression 3D

L’arrivée d’imprimantes 3D rapides et peu coûteuses permet aux cabinets dentaires de réduire leurs dépenses totales et d’améliorer la satisfaction globale des patients. Parmi les autres applications de l’impression 3D en dentisterie figurent la modélisation médicale et les attelles dentaires. Selon un article récent de Nature, les données de tomographie à faisceau conique (CBCT) des structures dentaires des patients sont désormais couramment disponibles pour les cabinets dentaires et peuvent être utilisées pour créer une image volumétrique, qui sert ensuite à créer un modèle 3D des mâchoires du patient. Ce modèle peut être utilisé pour évaluer l’impact des traitements ou planifier des interventions chirurgicales spécifiques.

Parallèlement, l’impression 3D offre un moyen plus rapide et moins coûteux de créer des gouttières occlusales, qui sont utilisées pour prévenir le grincement des dents. Jusqu’à récemment, une gouttière cassée nécessitait la création lente et coûteuse d’une nouvelle gouttière. Désormais, de nouvelles gouttières peuvent être créées en un peu plus d’une heure.

4 - La caméra intra-orale

camera-empreinte-optique

Plus l’imagerie dentaire est nette et précise, plus le dentiste ou le chirurgien-dentiste saura quelle solution apporter à son patient : chirurgie, soins, etc. Grâce aux avancées technologiques, la caméra intra-orale débarque et vient ainsi faciliter le quotidien des professionnels de la dentisterie ou la santé bucco-dentaire. La caméra est un petit appareil mais permet pourtant de visionner l’intérieur de la bouche de façon claire pour des résultats précis. Elle est capable de distinguer des fissures, des lésions et certains problèmes indétectables à l’œil nu. Ce qui est bien aussi avec cette caméra, c’est que le patient peut aussi voir ce qui se passe dans sa bouche pendant l’examen. Cela facilite les échanges entre lui et le stomatologue ou le dentiste.

5 - La télédentisterie

À l’instar de nombreux autres services médicaux, les cabinets dentaires ont été contraints de fermer pour prodiguer des soins généraux pendant les premières phases de l’épidémie COVID-19. Selon les données d’une enquête récente de l’Institut de politique sanitaire de l’ADA, si la plupart des cabinets sont à nouveau ouverts, plus de la moitié d’entre eux font état d’une baisse du nombre de patients par rapport aux chiffres d’avant la pandémie.

Selon une analyse récente, la télédentisterie peut minimiser le stress lié aux déplacements pour les patients, notamment ceux qui n’ont pas accès à un véhicule fiable ou qui doivent parcourir de longues distances pour accéder aux soins dentaires. Les outils de télédentisterie peuvent également aider à déterminer s’il s’agit d’une véritable urgence et si une visite immédiate chez le dentiste est nécessaire, ou si le patient peut attendre jusqu’à son contrôle régulier.

6 - Le laser dentaire

Les instruments laser utilisés par les dentistes créent un faisceau de lumière étroit et focalisé conçu pour réagir à des tissus spécifiques. Chaque instrument laser produit différentes longueurs d’onde afin de cibler un tissu spécifique. Par exemple, les lasers pour tissus mous ciblent les tissus mous, comme les gencives, tandis que les lasers pour tissus durs ciblent les tissus durs, comme les dents et les os.

Lorsque vous venez pour un traitement dentaire au laser, vous constaterez que votre rendez-vous commence de la même manière que les traitements dentaires traditionnels. Il se peut que vous receviez une anesthésie ou un sédatif, mais en quantité bien moindre que pour un traitement traditionnel. Vous ne ressentirez pas les vibrations et l’inconfort des forets dentaires traditionnels et, dans la plupart des cas, vous ne ressentirez que peu ou pas de douleur ou d’inconfort. Les traitements au laser sont souvent beaucoup plus rapides et plus économiques que les procédures dentaires traditionnelles et offrent d’autres avantages supplémentaires.

7 - Le scanner intra-oral

Les scanners fonctionnent en projetant une source de lumière, telle qu’un laser (sans chaleur ni effets nocifs) ou une lumière structurée sur les arcades dentaires du patient. Les images sont ensuite traitées par un logiciel de numérisation qui prend les points de données générés par l’appareil et les combine pour créer un “nuage de points”. Le logiciel triangule ensuite les nuages de points à l’aide de modèles mathématiques qui analysent les données et créent une visualisation 3D finale et précise des tissus dentogingivaux.

Lorsque le logiciel de scanner buccal transforme les images capturées en modèles numériques, ces images peuvent ensuite être envoyées à des laboratoires internes ou externes qui conçoivent et produisent une prothèse. Dans certains cas, tout cela peut se faire au fauteuil, y compris l’impression 3D des prothèses. Si le scanner sert uniquement au diagnostic, le dentiste peut montrer au patient les zones à problèmes et utiliser l’image pour élaborer un plan de traitement ou de chirurgie.